AS Ferrières-sur-Sichon : site officiel du club de foot de FERRIERES SUR SICHON - footeo

[D2 - Journée 4] La claque est sévère

16 octobre 2016 - 13:08

AS Ferrières A 0-5 AS Varennes/Allier B

Arbitre centre: M. Laurent WILLIAUME
Arbitre assistant 1: M. Richard DEPALLE
Arbitre assistant 2: M. Frédéric MOULINOUX

Compositions:
- Pour l'ASF: GARCIA, THEVENET C, VALLAS C, TRONCY, DIOT E, CHERASSE, CHAPELET (LAZZERINI 27'), NOSAL (ANGIOLINI 46'), FOURNIER, VALLAS A (cap.), THEVENET Flo. 

- Pour l'ASV: LUCOTTE, CHARNET (GROBOST 65'), BLOT (DE ABREU 46'), FAURE, BOUTON, GRALL (TURY 35'), MEGNIEN, LANDRY, DERENCHY, AUCLAIR, ROEF.

Avertissement:
- Pour l'ASV: CHARNET (60')

Buts:
- Pour l'ASV: MEGNIEN (8'), GRALL (15'), LANDRY (23', 90'+3), DERENCHY (75')


Deux gros tests en quinze jours, et deux échecs; coupables d'être passés complètement à côté de leur entame de match, les sangliers ont encaissé ce samedi une (trop) sévère défaite, face à une très bonne réserve de Varennes qui ne devrait pas être très loin de la vérité en fin de saison. Une fois de plus, ce sont les largesses défensives de toute l'équipe qui coûtent cher sur l'ensemble de la partie ...

Mise à part la première occasion de la partie à mettre à l'actif de Florentin THEVENET, qui faussait compagnie à la défense varennoise mais se faisait reprendre au dernier moment, l'entame de match des locaux était plus que médiocre; Hervé MEGNIEN ouvrait le score sur la première opportunité des visteurs à la suite d'un bon une-deux côté droit (0-1, 8'). Chaque offensive blanche faisait mouche: le coup-franc de AUCLAIR était bien sorti par Nico GARCIA, mais le cuir revenait sur Alexandre GRALL, pas inquiété par le moindre farreraud. Le milieu de terrain visiteur expédiait une frappe limpide au fond des filets (0-2, 15'). Et la mélodie continuait quelques instants plus tard par l'intermédiaire de Léo LANDRY, qui avait lui aussi tout le loisir de s'infiltrer dans une défense locale complètement apathique (0-3, 23'). La messe était alors déjà quasiment dite en l'espace de 25 minutes au cours desquelles l'ASF n'a eu cesse de courir après le ballon, face à une formation varennoise qui maîtrisait son sujet, qui avait fait preuve d'une efficacité maximale (trois occasions, trois buts) et qui surtout punissait les sinyas de leur manque d'agressivité défensive. Il était alors facile pour elle de laisser le ballon à l'ASF et de gérer tranquillement son avantage. C'est à cette faveur que les coéquipiers d'Alex VALLAS sortait la tête de l'eau et allaient enfin se montrer dangereux. Le dernier quart d'heure de la première période était alors tout à l'avantage de l'ASF qui aurait du réduire le score pour se laisser de l'espoir mais qui, contrairement à son adversaire du soir, a cruellement manqué de réalisme; Alex VALLAS terminait son raid solitaire en éliminant le gardien mais ne parvenait pas à redresser la course du ballon, alors qu'Antoine NOSAL sur corner loupait deux belles opportunités d'ouvrir le compteur de l'ASF, là encore par manque de niaque. Avantage mérité pour l'ASV à la pause, mais sévère.

La première demi-heure du second acte était à l'entier avantage de l'ASF qui poussait pour tenter d'inscrire le but de l'espoir. Dans ses buts, LUCOTTE faisait le job en repoussant les assauts farrerauds pour maintenir un avantage confortable pour l'ASV. Sur un coup-franc à angle fermé de Manu DIOT, Hugo ANGIOLINI et Florentin THEVENET, seuls dans les 6m, manquaient tour à tour l'occasion de marquer tout comme Clément THEVENET, malheureux sur sa frappe déviée qui prenait LUCOTTE à contre-pied mais mourrait à quelques encablures du montant. Puis, ni Alex VALLAS ni Florentin THEVENET, pourtant tous deux en bonne position, ne parvenaient à trouver la faille. On comprenait alors que rien ne rentrerait et l'ASV, qui évoluaient par contre-attaques, allait finir par tuer définitivement le partie à un quart d'heure de la fin par Axel DERENCHY (0-4, 75'). Le dernier but inscrit par Léo LANDRY (0-5, 90'+3) n'avait que peu d'importance, la réserve varennoise remportait une rencontre qu'elle avait maîtrisée et au cours de laquelle elle a bénéficié du manque de réalisme de l'ASF pour s'adjuger une large victoire, sévère mais méritée.

L'ASF recevra dimanche prochain le FC Souvigny B, un match qu'il faudra absolument remporter pour s'ancrer tranquillement au milieu de tableau et ne pas basculer trop vite dans une spirale négative. Et cette fois-ci, l'efficacité dans les deux surfaces devra être au rendez-vous ... 

Commentaires

ANNIVERSAIRES: SEPTEMBRE 2017

- 19/09: Fabrice THEVENET (45 ans)

Aucun événement